L’indice de peroxyde d’une huile d’olive

Nous savons qu’il est très important que les parents sachent tout sur les repas de leurs enfants. Pour cette raison, nous tenons à vous expliquer ce que sont les peroxydes.

Voici la définition que donne le magazine Olivarama :

« L’indice de peroxyde, mesuré en milliéquivalents d’oxygène actif par kg, détermine l’oxydation initiale de l’huile dans une analyse de qualité avant qu’une odeur rance apparaisse. Comme c’est le cas avec d’autres matières grasses, l’huile d’olive s’oxyde lorsqu’elle entre en contact avec l’air.

Cela est dû au fait que les acides gras insaturés (mono insaturés et polyinsaturés) présentent une ou plusieurs liaisons doubles, qui prennent de l’oxygène et donnent lieu à la formation de peroxydes, l’un des principaux produits de l’oxydation. En réaction avec un autre acide gras insaturé, ces peroxydes se transforment en des hydro peroxydes qui, à leur tour, sont oxydés et donnent lieu à des aldéhydes et des cétones qui sont responsables des mauvaises odeurs et le goût d’huile rance. L’indice de peroxyde sur une étiquette indique donc la qualité de vie attribuée à une huile d’olive vierge à partir du moment où elle a été produite jusqu’au moment où elle a été emballée.

Parmi les huiles raffinées – celles que nous connaissons comme étant des huiles d’olive moyennement ou intensément aromatisées, ce paramètre n’est pas pertinent, étant donné que pendant le ou les processus de raffinement, tout produit résultant de l’oxydation est éliminé et, par conséquent, il n’est donc en rien un trait indiquant son âge. L’oxydation est un processus naturel inévitable. Cependant, il apparaît plus tard parmi les huiles vierges qui présentent un pourcentage élevé d’acide oléique et une teneur élevée en polyphénols (antioxydants naturels).

Il est possible de retarder le processus d’oxydation en stockant les huiles dans un endroit frais et sombre « .

Source: Olivarama

 

<< Page précédente