La consommation d’huile d’olive durant l’enfance

La nutrition durant l’enfance et l’adolescence constitue une des missions primordiales des pédiatres. Ce sont eux qui doivent établir le type de nutrition et d’alimentation le plus approprié à l’amélioration de la qualité de vie de l’enfant et de l’adolescent. Les nouveaux styles de vie de la société sont préoccupants. Pour cette raison, le comité de nutrition AEP (Association Espagnole de Pédiatrie) élabore un manuel pour aider à résoudre les doutes sur la pratique clinique quotidienne des pédiatres, mais également d’autres professionnels de la santé préoccupés et intéressés par ces questions.

Un des aspects fondamentaux sur lequel insiste ce manuel est la nécessité de maintenir les habitudes alimentaires propres du régime méditerranéen, dans lequel l’huile d’olive joue un rôle fondamental. Voici les quantités recommandées selon les étapes du développement : Période de transition à partir de 6 mois : après avoir introduit les légumes dans le régime du bébé, il est recommandé de commencer avec des pommes de terre et des carottes, en ajoutant une cuillerée d’huile d’olive dans la purée. Nutrition de 2 à 6 ans : L’AEP (Association Espagnole de Pédiatrie) recommande d’utiliser l’huile d’olive extra vierge comme graisse principale. Nutrition de l’enfant scolarisé : La consommation d’huile d’olive vierge doit être prioritaire puisque, en plus de posséder autour de 80 % des graisses nécessaires, elle contient tous les bioactifs composants.

De plus, l’huile d’olive est ce qui se conserve le mieux, et c’est ce qui pénètre le moins dans les aliments lors de la réalisation de la friture. Nutrition durant l’adolescence : On recommande d’employer une huile d’olive comme graisse ajoutée pour la préparation et le conditionnement des aliments, spécialement une huile d’olive bio, avec une moyenne (basse) entre 3 et 6 rations de 10ml chacune (soit l’équivalent d’une cuillerées) par jour. Source : Asociación Española de Pediatría Publication : Juin 2010

<< Page précédente